The Hooligan

The Hooligan was here...

16 décembre 2008

Jaune pisse.

J'y ai tellement cru.
Dans le reflet de l'eau.
Il a raison, je ne répond plus.
Il baisse les bras.
Et je fini solitaire.
La lune ma mère.
Je ne dirais plus rien.
On m'oubliera.
Je disparaitrai comme je suis apparu.
Dans la nuit.
S'il te plait.
Pas d'étoiles dans le ciel.
J'aurai quand même eu l'espoir d'y parvenir.
Les wagons de la nuit.
L'odeur de poudre.
Ces moments-là.
Cette chambre à Paris.
Comme une vieille photo.
Jaune pisse.


Commentaires

    un peu blusy aujourd'hui ???

    Posté par annephoto, 16 décembre 2008 à 10:08
  • Le blues c'est bon pour l'écriture.

    Posté par Baron Rouge, 19 décembre 2008 à 19:32

Poster un commentaire